Top 5: Comment cuisiner ces 5 feuilles comestibles qui finissent souvent au compost ou pire… à la poubelle!

June 22, 2017

Rare sont ceux qui n’ont pas réalisé que depuis quelques années, le prix d’un panier d’épicerie bien garni augmente. Heureusement, il existe des organisations comme les marchés publics qui facilitent l’accès à des aliments frais. Malgré tout, en tant que consommateurs, on aime généralement en avoir pour notre agent. Le titre vous l’aura fait deviner, cet article porte sur les feuilles comestibles qui sont trop souvent gaspillées. D’où viennent ces feuilles? Elles sont rattachées à des légumes qui eux, sont déjà présents dans les assiettes québécoises. Sans plus tarder, voici mon top 5 des feuilles de légumes à découvrir : 

 

 

1. Céleri 

Les tiges de céleri sont des incontournables de l’assiette de crudité. Bien qu’elle soit sans doute la partie la plus populaire du légume, la branche de céleri est moins goûteuse que les feuilles et les graines. Le sel de céleri, qui contient des graines de céleris moulues et du sel, est souvent utilisé comme assaisonnement, mais saviez-vous que les feuilles aussi peuvent donner de la saveur aux plats? Entières ou hachées, les feuilles de céleris peuvent être consommées crues ou cuites. 

 

Notre suggestion : L’été ajoutez-la à vos salades pour une touche de fraîcheur et l’hiver ajouter-la aux soupes « vide frigo».  Ces feuilles peuvent également être utilisées dans votre bouillon de légume fait maison! 

 

2. Radis  

Mangé en sandwich par une génération, trempé dans du hummus pour une autre, le radis est dans le portrait culinaire québécois depuis belle lurette. Ce qui est moins connu de cette crudité, c’est que ces fanes sont tout à fait comestibles! Vertes, tendres et à forme irrégulières, les feuilles du radis s’apprêtent comme des épinards. 

 

Notre suggestion: le pesto des fans de radis. Utilisez-le pour assaisonner pâtes et poitrines de poulet grillées ou trempez-y vos radis!   

 

3. Betterave 

La partie vermeille de ce légume se prête aussi bien à la préparation de salades colorées que de Bortsch (potage originaire de l’Europe de l’est). Lorsqu’elles sont vertes et tendres, les feuilles de la betterave peuvent être cuites et remplacer les épinards ou les bettes dans des recettes.  

 

Notre suggestion : Faites-en une trempette savoureuse en substituant les épinards d’une recette de trempette aux épinards.  

 

4. Carotte 

Que ce soit en bâtonnets dans les lunchs, en dés dans un ragoût, en potage ou en nez de bonhommes de neige la carotte a sa place dans nos cuisines et ce, peu importe la saison. Bien que ce légume soit plutôt connu, peu de gens savent que la verte chevelure de la carotte ne sert pas uniquement à repérer les carottes enfouies dans les jardins. Les fanes de carottes s’apprêtent aussi bien crues que cuites. 
 

Notre suggestion : Ajouter-les aux sauces ou jus de cuisson pour une touche de couleur. Les fanes de carottes sont aussi délicieuses dans un potage ou en pesto.  

 

 

5. Navet 

Souvent confondu avec le rutabaga, c’est justement le feuillage du navet qui permet de le distinguer. Les fanes légèrement velues du navet s’attachent directement à la racine alors que les fanes du rutabaga sont autour de son collet et généralement enlevées avant la vente. Tout comme les feuilles du radis et de la betterave, les fanes goûteuses du navet se cuisinent comme des épinards.  

 

Notre suggestion : Ajoutez-les aux ragoûts, soupes ou potages en même temps que la chair du navet.   

 

 

Source : Fortin, J. et Fortin F. (2006). L’encyclopédie visuelle des aliments. 688 pages.   Montréal. Québec. Les Éditions Québec Amérique. 

 

 

Rédigé par : Marie-Pierre Léger, étudiante en nutrition 

Please reload

Posts à l'affiche

Guide pratique des fruits et légumes congelés

September 11, 2017

1/6
Please reload

Posts Récents