Démystification du Kombucha

July 11, 2018

Connu depuis de nombreuses années en Asie, le kombucha gagne en popularité depuis peu sur les tablettes de nos supermarchés. Cette boisson à base de thé se distingue par les cultures bactériennes qu’elle contient ainsi que son goût légèrement acidulé. Faisant partie des tendances nutritionnelles de l’heure, on lui accorde, entre autres, plusieurs bienfaits et propriétés nutritives. Reste à savoir si cette boisson vaut le grand éloge qu’on lui fait.

 

 

LA FERMENTATION ET LES CULTURES BACTÉRIENNES : 

Vous avez certainement déjà entendu dire que le kombucha est une boisson vivante, mais savez-vous ce que cela signifie ? Il s’agit en fait de micro-organismes, un duo de bactéries et de levures vivantes plus précisément, qui sont ajoutés lors du processus de fermentation pour transformer le sucre contenu dans la boisson en acide. Son goût change donc en fonction du temps de fermentation. Plus on laisse la boisson fermenter longtemps, moins elle sera sucrée et plus l’acidité sera prononcée, et ce, en plus d’augmenter l’intensité du pétillement. Pour la plupart des kombuchas sur le marché, on parle d’une durée de fermentation d’environ 15 jours.

 

Il est aussi possible de faire son kombucha maison ; il suffit de se procurer une base de culture, mieux connue sous le nom de SCOBY (Symbiotic Culture Of Bacteria and Yeast). Toutefois, il faut respecter certaines normes d’hygiène et de salubrité lorsqu’on s’adonne à la confection maison pour éviter la contamination avec les bactéries nocives pour la santé qui se trouvent dans l’environnement. De plus, étant donné qu’on ajoute des levures et qu’il y a fermentation, il se pourrait que le kombucha maison contienne une quantité d’alcool qui ne peut être contrôlée. Dans la préparation commerciale, on peut toutefois affirmer que la quantité d’alcool ne dépasse pas les 0,5%.

 

 

VERTUS NUTRITIONNELLES : 

C’est souvent pour ses bienfaits sur la santé qu’on vente le plus souvent le kombucha. En effet, tout porte à croire que les bactéries vivantes ajoutées au mélange de thé seraient bénéfiques pour notre flore intestinale, c’est-à-dire les bonnes bactéries présentes naturellement dans notre intestin. Ces bactéries, nommées probiotiques, aident à prévenir les infections en luttant contre les pathogènes de l’environnement et donc à renforcir notre système immunitaire. Il est alors essentiel d’en prendre soin et de consommer régulièrement des aliments qui favorisent leur maintient. Il s’agit donc du parfait argument promotionnel pour les compagnies de kombucha. Par contre, comme consommateur, il faut rester vigilant. Pour le moment, les principales études ont été réalisées sur des animaux et il est encore impossible de transposer les résultats à la santé du microbiote de l’être humain. Il est de même pour ce qui est de son pouvoir à réduire le stress oxydatif et l’inflammation. Ce qui est certain, c’est que vu l’engouement pour ce produit, les études futures viendront démêler le tout et fourniront certainement les réponses attendues.  

 

Pour le moment, l’argument gagnant pour consommer le kombucha est en grande partie pour son goût unique. D’ailleurs, il contient moins de sucre que les boissons gazeuses et les jus de fruits populaires, ce qui en fait un meilleur choix au niveau nutritionnel.

 

 

---

 

Source : Huot, Isabelle. (2018). Le kombucha sous la loupe. Repéré à http://www.journaldemontreal.com/2018/04/22/le-kombucha-sous-la-loupe


Source : Lavallée, Bernard. (2018). Devrait-on boire du kombucha ? Repéré à http://www.canalvie.com/recettes/kombucha-1.1754668

Please reload

Posts à l'affiche

Guide pratique des fruits et légumes congelés

September 11, 2017

1/6
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives